Newsletter


Voir toutes les newsletters

Strasbourg : la bataille continue!


Mon action


Chaque année, le Parlement Européen se prononce sur son calendrier de travail pour l’année suivante. Ainsi cette semaine, le Parlement devait adopter son calendrier de travail (fixant les dates des prochaines sessions plénières à Strasbourg) pour l’année 2015. Une nouvelle fois, les anti-Strasbourg en ont profité pour essayer de faire adopter un amendement réduisant les sessions plénières de Strasbourg à 3 jours au lieu de 4, en contradiction totale avec l’arrêt de la Cour de Justice de l’UE de l’an dernier! Finalement, le vote a été reporté à la prochaine session. Nathalie Griesbeck reste vigilante!

 

Voici un article paru dans Europolitique, le 15 janvier

 

« On a d’autres chats à fouetter dans nos sociétés européennes que d’essayer de trouver des sujets pour surfer dans les tabloïds anglais », s’est agacée la députée française Nathalie Griesbeck (ADLE), en marge des discussions dans l’hémicycle. « Ce débat sur la durée et la localisation des sessions parlementaires est un combat larvé depuis 2004. Sur le fond, le plus important, c’est quand même la conformité juridique de nos décisions avec les traités qui régissent notre institution« .

 

 


 

 

 

Articles précédents à ce sujet :

http://www.nathalie-griesbeck.fr/2013/03/on-marche-sur-la-tete/

http://www.nathalie-griesbeck.fr/2013/01/siege-de-strasbourg-nous-continuons-la-bataille/

http://www.nathalie-griesbeck.fr/2012/12/siege-du-parlement-europeen-les-traites-sont-clairs/

http://www.nathalie-griesbeck.fr/2012/10/les-anti-strasbourg-pas-didees-pas-darguments-pas-de-contenu/

22 janvier 2014