Newsletter


Voir toutes les newsletters

Objectif zéro déchets ?


Mon action

En 2014, l’Union européenne a généré 2 598 140 000 tonnes de déchets ! Et bien que la gestion des déchets en Europe se soit considérablement améliorée ces dernières décennies, à l’heure actuelle, près d’un tiers des déchets municipaux sont toujours mis en décharge et seuls 44% des déchets sont recyclés. Statuant sur le « paquet déchets » proposé par la Commission européenne en décembre dernier, soucieux de développer l’économie circulaire et une croissance durable, le Parlement s’est montré davantage ambitieux et a fixé cette semaine un objectif de 70% de déchets recyclés et moins de 5% de déchets en décharge pour toute l’Europe d’ici à 2030. Explications en vidéo par Nathalie Griesbeck.

Les chiffres du recyclage par pays sur le site de la Commission européenne :

http://www.eea.europa.eu/themes/waste/municipal-waste/municipal-waste-management-across-european-countries

Le communiqué de presse du groupe parlementaire de Nathalie Griesbeck : Les députés démocrates et libéraux se félicitent de l’impulsion donnée à l’économie circulaire

Les eurodéputés démocrates et libéraux ont soutenu aujourd’hui les recommandations pour l’examen de la législation européenne en matière de déchets, une mesure concrète qui contribuera à jeter les bases d’une véritable économie circulaire dans l’Union. La gestion des déchets sera améliorée et permettra d’augmenter la récupération et le recyclage et de réduire la quantité de déchets éliminés dans les décharges. Les amendements proposés par les démocrates et les libéraux, entièrement intégrés dans le rapport, mettent l’accent sur les incitations économiques tout en favorisant les meilleures pratiques dans l’ensemble de l’UE.  

Les députés ont soutenu des objectifs ambitieux de 2030 pour le recyclage des déchets ménagers et similaires (70%) et la mise en décharge maximale (5%). Le paquet législatif comprend quatre directives distinctes en matière de déchets, de décharges, de conditionnement et de recyclage des véhicules, de batteries et d’équipements électroniques.

Nils Torvalds, rapporteur fictif de l’ADLE au Parlement européen, a déclaré :

“Nous avons adopté la première grande législation en faveur d’une économie circulaire aujourd’hui et, ce faisant, nous envoyons un signal fort : la gestion des déchets dans l’UE doit être améliorée. Une meilleure gestion des déchets apporte des opportunités à de nombreux niveaux ; dans la politique environnementale, dans la lutte contre le changement climatique, dans la santé publique et l’économie, par exemple sous la forme de davantage d’emplois.

“Passer à une économie circulaire, où rien n’est gaspillé et où les matériaux utilisés sont plus efficaces, est essentiel afin de stimuler la croissance européenne et la compétitivité et représente une priorité clé pour les démocrates et les libéraux. Le partage des meilleures pratiques établies entre les États membres de l’UE et la mise en place d’incitations économiques seront essentiels à mesure que nous progressons.”

14 March 2017