Newsletter


Voir toutes les newsletters

Priorité à la jeunesse !


Mon action

C’est la priorité du groupe parlementaire de Nathalie Griesbeck, le groupe de l’Alliance des Démocrates et Libéraux pour l’Europe (ADLE) alors que le Parlement européen a adopté cette semaine ses orientations budgétaires pour l’année 2018 ! Nathalie Griesbeck dénonce «  le réflexe spontané d’avarice du Conseil [qui représente les Etats membres] concernant les financements dédiés à la jeunesse » et demande que des budgets conséquents soient alloués au programme Erasmus + ou encore à l’initiative jeunesse (un fonds dédié à la lutte contre le chômage des jeunes) car l’avenir c’est la jeunesse !

*

Petit rappel sur la procédure budgétaire européenne

 

Un cadre financier pluriannuel

Le budget de l’Union européenne prend la forme d’un cadre financier pluriannuel.

Le cadre financier pluriannuel (CFP, précédemment appelé «perspectives financières») est un plan de dépenses qui traduit les priorités de l’Union européenne en termes financiers pour une période de 7 ans. Il définit les dépenses sur une période donnée ainsi que les montants maximaux disponibles pour chaque grande catégorie de dépenses. Il fournit ainsi un cadre financier mais également politique afin de concentrer les ressources et les investissements là où ils sont nécessaires.

Le cadre financier pluriannuel actuel porte sur la période 2014 – 2020.

Ensuite, chaque année, les institutions européennes adoptent, dans ce cadre, un budget annuel.

La procédure budgétaire européenne ?

Premier élément clef : depuis le Traité de Lisbonne, le Parlement européen et le Conseil européen sont colégislateurs pour l’adoption du budget de l’Union Européenne – c’est-à-dire qu’ensemble, ils doivent se mettre d’accord sur un projet de budget pour l’année suivante.

Rapidement et de manière schématique, voici les principales étapes de la procédure budgétaire européenne :

 

Articles précédents à ce sujet :

15 March 2017