Newsletter


Voir toutes les newsletters

Également à l’agenda...


Grand-Est / Mon action

Comme chaque session, Nathalie Griesbeck n’a pas seulement débattu et voté dans l’hémicycle : elle a aussi assisté à de nombreuses réunions et rencontré des interlocuteurs, autant d’évènements qui lui permettent à la fois de nourrir sa réflexion et de conserver un lien avec les citoyens. Au menu de cette semaine, une rencontre avec le Directeur de l’Agence des Droits fondamentaux, un rendez-vous avec l’Ambassadeur danois auprès de l’UE, une réunion avec la Commissaire européenne à l’Innovation, ou encore la visite d’une exposition sur Erasmus.

Lundi 13 novembre, dans le cadre de la commission Terrorisme dont elle assure la Présidence, Nathalie Griesbeck a reçu le Commandant général de la Guardia di Finanze italienne, le Général Giorgio Toschi, afin d’évoquer le blanchiment d’argent et les sources de financement du terrorisme.

 

Mardi 14 novembre, Nathalie Griesbeck a rencontré l’Ambassadeur du Danemark auprès de l’Union européenne, Kim Jørgensen, afin d’évoquer avec lui la lutte contre le terrorisme. Il est important que les bonnes pratiques en matière de lutte et de prévention contre le terrorisme soient identifiées dans chaque pays européen.

 

Elle a ensuite rencontré des représentants des salariés de la centrale de Fessenheim, très inquiets pour leurs emplois. La fermeture de cette centrale est en effet prévue depuis quelques années, en accord avec la Loi de transition énergétique votée en 2014 qui prévoit une baisse de la part de l’’énergie nucléaire dans le mix énergétique. Cependant, aucun projet concret n’est proposé aux 850 personnes travaillant actuellement dans cette centrale. Les représentants du personnel de Fessenheim ont donc pu faire part à Nathalie Griesbeck de leurs craintes mais aussi de leurs propositions quant au futur du site de Fessenheim.

 

Après ce rendez-vous, elle visité l’exposition « 60 belles histoires » présentée au sein du Parlement européen, qui retrace en images des projets financés par les différents fonds européens.

Pour découvrir ces projets, rendez-vous sur cette page : https://www.touteleurope.eu/actualite/60-ans-60-belles-histoires.html

 

Mercredi 15 novembre, Nathalie Griesbeck rencontrait, avec ses collègues du groupe de l’Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l’Europe membres comme elle de la commission parlementaire Emploi et Affaires sociales, la Commissaire européenne Mariya Gabriel, en charge du portefeuille de l’Économie Numérique ainsi que des questions d’emploi, de croissance et d’innovation qui y sont liées. L’occasion d’aborder avec elle différents thèmes tels que la robotisation de l’industrie, le e-learning, l’apprentissage ou plus généralement la numérisation de la société.

 

Plus tard dans la journée, après la session des votes, Nathalie Griesbeck organisait une rencontre entre les députés ADLE membres de la commission Libertés civiles, Justice et Affaires intérieures, et Michael O’Flaherty, Directeur de l’Agence européenne des Droits Fondamentaux. Ils ont pu aborder avec lui de nombreux dossiers : la liberté de la presse, le respect des droits fondamentaux en Europe, l’accueil des réfugiés ou encore l’égalité homme-femme. L’expertise de l’Agence est d’une grande utilité dans les travaux des députés membres de la commission LIBE.

16 novembre 2017