Newsletter


Voir toutes les newsletters

Grand oral des députés européens : un bilan et des perspectives européennes !


Grand-Est / Mon action

Le Mouvement européen-France organise dans toute la France en cette fin d’année des Grands oraux des députés européens, afin que ceux-ci puissent faire un bilan à mi-parcours de leur mandat et répondre aux questions des citoyens. Nathalie Griesbeck a répondu présente à cette invitation et a donc participé jeudi 14 décembre à ce grand débat organisé à Reims (51). Compte-rendu et informations complémentaires dans cet article !

La session plénière terminée, Nathalie Griesbeck s’est rendue à Reims, où elle participait avec Edouard Martin au Grand Oral des députés européens de la circonscription Est. Cet évènement était introduit et présenté par Jean-Marie Beaupuy, ancien député européen et  Président du Mouvement européen-Marne, et par Arnaud Robinet, Maire de Reims.

Les deux députés européens, sur les neuf que compte la circonscription Est, avaient répondu présents à cette invitation, dont le format leur a permis à la fois de faire le bilan de leurs actions au Parlement européen et dans leur circonscription commune, de débattre entre eux, mais aussi et surtout de répondre aux questions de la centaine de participants.

De nombreuses thématiques ont été abordées au cours de cette soirée : le travail du Parlement européen et son poids face à la Commission européenne et au Conseil, la nécessaire proximité avec les 8,5 millions d’habitants de la circonscription Est, les débats actuels tels que la lutte contre le terrorisme et l’Europe sociale, mais aussi les perspectives pour les prochaines élections de 2019.

Alors qu’ils ont pu tout au long de cette soirée afficher leurs divergences plus ou moins marquées, Nathalie Griesbeck et Edouard Martin ont tous deux évoqué leurs interrogations face à la proposition de création de listes nationales, qui risquent de dé-territorialiser ces élections et d’éloigner encore un peu plus l’Europe des territoires. Ils soutiennent cependant tous deux, la création de listes transnationales, en plus des listes propres à chaque État membre, qui réuniraient des candidats venus de toute l’Europe.

Vous pouvez retrouver la vidéo de ce Grand oral sur la page Facebook du Mouvement européen-France, à la date du 14 décembre 2017: https://www.facebook.com/MouvementEuropeen/

14 décembre 2017