Newsletter


Voir toutes les newsletters

Le quotidien des européens en matière de protection des voyageurs ferroviaires : une proposition forte du Parlement européen sur les rails !


Mon action

Durant le dernier jour de la session plénière de novembre, les députés européens ont adopté une position forte qui donne plus de droits aux passagers ferroviaires. Un texte important avec un double objectif environnemental et pro-consommateur !

En effet, le Parlement souhaite inciter les usagers à privilégier le train à la voiture en renforçant et en améliorant les droits des passagers du rail.

***

Jeudi 15 novembre, le Parlement européen a adopté à une très forte majorité (533 voix pour, 37 voix contre, 47 absentions) la refonte du Règlement sur les droits et les obligations des voyageurs ferroviaires. Par ce vote, les députés européens défendent une position pro-environnementale et pro-usagers en améliorant la fluidité du service ferroviaire en Europe.

 

Une indemnisation accrue en cas de retard

Le Parlement européen souhaite que les passagers soient remboursés à hauteur de 50% du billet pour les retards supérieurs à une heure, contre 25% actuellement. Pour un retard supérieur à deux heures, les députés demandent que le billet soit remboursé dans son intégralité !

Concernant les correspondances ratées : les députés préconisent les mêmes droits à l’information et à la compensation de tous les passagers, que ces derniers disposent d’un billet « direct » ou de plusieurs billets pour un même trajet.

 

Mieux accompagner les personnes à mobilité réduite (PMR)

Afin de faciliter l’usage du train pour les personnes en mobilité réduite, les députés européens souhaitent que l’assistance soit gratuite et qu’il ne soit plus nécessaire dans les plus grandes gares de prévenir à l’avance pour obtenir de l’aide.

En outre, les députés européens défendent le développement d’espaces plus grands pour les vélos. Concernant l’application des règles, les députés demandent la suppression progressive des dérogations actuellement prévues par certains États membres afin de garantir une application homogène des règles.

Les députés demandent également que le transport de vélos au sein des trains soit facilité, dans les trains régionaux tout comme dans les TGV.

Le Parlement européen défendra cet ensemble de mesures devant le Conseil (qui représente les États) dès que ce dernier aura adopté sa position. dossier à suivre !

Le texte complet est à retrouver ici : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&language=FR&reference=P8-TA-2018-0462

 

Retrouvez le communiqué de presse de la délégation française de l’Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l’Europe à ce sujet :

(Également disponible à l’adresse suivant : http://www.delegationfrancaise-adle.eu/article.php?cp=80)

 

Article précédent à ce sujet : http://www.nathalie-griesbeck.fr/2011/11/leurope-du-ferroviaire-se-remet-en-train/

15 novembre 2018