Newsletter


Voir toutes les newsletters

Glyphosate : nous rejetons la proposition de Commission !


Mon action

Protéger les consommateurs européens contre la substance herbicide la plus utilisée au monde tout en donnant un temps raisonnable aux agriculteurs pour trouver des alternatives. Lors de cette session plénière, les députés européens ont rejeté la proposition de la Commission européenne et ont demandé une interdiction complète du glyphosate d’ici cinq ans. « La Commission devra ainsi revoir sa copie, » se félicite Nathalie Griesbeck.

Suite à la proposition de la Commission européenne de prolonger l’autorisation du glyphosate, substance herbicide la plus utilisée au monde, la commission parlementaire Environnement (ENVI) du Parlement européen a estimé que cette proposition ne permettait pas d’assurer un niveau élevé de protection des citoyens. Le glyphosate est en effet classé comme étant un probable agent cancérogène.

Les députés européens ont donc voté en session plénière, à une large majorité, une résolution rejetant cette proposition de la Commission et demandant une autorisation limitée à cinq ans, à la suite de laquelle le glyphosate serait interdit dans toute l’Union européenne. Cette période doit en effet permettre de trouver des alternatives sans danger pour la santé et l’environnement, et ainsi laisser un délai raisonnable d’adaptation aux agriculteurs.

Ce vote répond à l’attente forte des citoyens, comme le démontre le succès de l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE), qui a déjà réuni plus d’un million de signatures. Plus d’informations sur l’ICE à cette adresse : http://ec.europa.eu/citizens-initiative/public/initiatives/successful/details/2017/000002

 

Article précédent à ce sujet 

http://www.nathalie-griesbeck.fr/2016/04/non-au-renouvellement-de-lautorisation-pour-le-glyphosate/

 

25 octobre 2017