Actualités

    Chers amis,

    Vous recevez aujourd’hui ma dernière lettre d’information de ce mandat parlementaire, qui revient en détails sur l’actualité de la session plénière du Parlement Européen qui a eu lieu, à Strasbourg, du 14 au 17 avril 2014.

    Pour respecter les règles strictes en vigueur, durant les quelques semaines à venir, mon site ne sera plus mis à jour ; mais vous pouvez retrouver toute mon actu sur mes pages Facebook et Twitter.

    A très bientôt,

    Nathalie Griesbeck

    À l’ordre du jour de cette session plénière?


    « Anniversaire » de la Première guerre mondiale, sécurité des produits, étiquetage made in UE, aide aux régions touchées par les catastrophes naturelles, travailleurs détachés, maintien des droits à la retraite acquis dans l’espace européen, compte bancaire accessible pour tous, méga trucks, ressources propres, etc. ; Nathalie Griesbeck vous présente, en vidéo, les principaux sujets à l’ordre du jour de cette dernière session plénière de la mandature 2009-2014 qui s’est déroulée du lundi 14 au jeudi 17 avril 2014. (Lire la suite…)

    Enfin, des règles contraignantes pour les opérations de sauvetage en mer!


    « Alors que l’Union Européenne a obtenu, l’an dernier, le Prix Nobel de la Paix, ces derniers mois, nous avons malheureusement vu la Méditerranée se transformer en « une sorte de cimetière » [...] ; Devant l’urgence de la situation, je me félicite de l’accord obtenu sur ce dossier clef« . Rapporteur pour avis, en commission des Transports, sur le rapport du Parlement Européen sur « la Surveillance des frontières maritimes extérieures dans le cadre de la coopération opérationnelle coordonnée par l’Agence FRONTEX« , Nathalie Griesbeck a souligné, dans son intervention en session plénière le 15 avril dernier, à Strasbourg, les 4 points principaux et 4 avancées positives de ce texte européen. À découvrir en vidéo. (Lire la suite…)

    Je soutiens le « Manifeste pour les Droits de l’Enfant »

    Nathalie Griesbeck soutient le « Manifeste pour les Droits de l’Enfant » ou « Child Rights Manifesto« , réalisé à l’initiative de nombreuses ONGs et associations actives dans la défense des droits de l’enfant. En effet, 100 millions d’enfants environ vivent dans l’Union européenne et il est nécessaire d’être extrêmement vigilants à ce que leurs droits soient respectés. Membre de la commission « Libertés Civiles, Justice et Affaires Intérieures » du Parlement Européen, rapporteur sur « la situation des mineurs non accompagnés au sein de l’Union Européenne », Nathalie Griesbeck s’engage pour la défense des Droits des enfants depuis de nombreuses années ; c’est donc sans hésitation qu’elle a apporté son soutien au Manifeste! (Lire la suite…)

    Gigaliners : pas de libre circulation dans l’UE

    Les gigaliners ne franchiront pas les frontières des États membres de l’Union européenne (UE). Ainsi en a décidé le Parlement européen réuni la semaine passée à Strasbourg. Pour Nathalie Griesbeck, farouchement opposée à ces camions géants (ils dépassent les 18 mètres et 40 tonnes, et peuvent atteindre les 60 tonnes), il s’agit « d’une reconnaissance importante et d’un succès  pour la sécurité routière et la sauvegarde de l’environnement ».  Nathalie Griesbeck s’était particulièrement impliquée sur le sujet en commission parlementaire des Transports, en déposant plusieurs amendements pour interdire la circulation de ces monstres de la route. Retour en vidéo! (Lire la suite…)

    Produits agricoles européens: la qualité enfin reconnue


    Deuxième exportateur mondial et premier importateur mondial, le secteur agricole européen joue un rôle clef sur les marchés agricoles mondiaux. Avec ses 12,2 millions d’exploitations agricoles et ses 10,3 millions d’actifs, l’agriculture européenne est avant tout une agriculture de qualité respectueuse de nombreuses normes de production notamment relatives à la sécurité alimentaire, à l’étiquetage, à la traçabilité, au bien-être des animaux ou encore au respect de l’environnement. Nathalie Griesbeck salue la « belle avancée » que représente le vote par le Parlement européen d’un texte relatif à l’information et la promotion en faveur des produits agricoles européens sur le marché intérieur et dans les pays tiers. (Lire la suite…)

    Davantage de transparence pour les grandes entreprises


    Le  fonctionnement des grandes entreprises peut paraitre opaque et, il faut le dire, c’est parfois le cas. C’est pourquoi, le Parlement européen a voté, lors de sa dernière session plénière de la mandature 2009-2014, une directive concernant la publication d’informations non financières et d’informations relatives à la diversité par certaines grandes sociétés et certains groupes. Nathalie Griesbeck se réjouit, comme toujours, d’une plus grande transparence dans le milieu des affaires. (Lire la suite…)

    Également à l’agenda…

    De très nombreux « évènements » avaient lieu cette semaine en parallèle de la session plénière du Parlement Européen : Rencontre avec les représentants des salariés de l’entreprise DEPALOR, Visite de l’association messine Dounia au Parlement Européen, visite de l’entreprise Oréade Brèche à Schirmeck avec Quentin Dickinson, participation à l’évènement de la route du chocolat, etc. À voir dans cet article!

    (Lire la suite…)

    Mon hommage à Dominique Baudis

    C’est avec beaucoup de tristesse que j’apprends le décès de Dominique Baudis et je souhaite aujourd’hui lui rendre hommage.
    * Rendre hommage à un ancien collègue du Parlement Européen, en souvenir de nos échanges sur les transports en Europe et la construction européenne ;
    * Rendre hommage au fervent défenseur des Droits de l’Homme, pour sa vision courageuse des Droits et Libertés, qui m’avait impressionnée lors de notre travail sur la situation des mineurs isolés étrangers en Europe et en France ;
    * Rendre hommage à l’homme, pour sa finesse, son discernement et ses combats, qui FORCENT le RESPECT.
    (avec Dominique Baudis, dans les bureaux du Défenseur des Droits à Paris, en mars 2013 )

    Après les promesses, la dure réalité!

    Communiqué de Presse//Metz le 28 mars. L’image était trop belle! Perché sur une camionnette, entouré de drapeaux de la CFDT et flanqué de la superstar autoproclamée du syndicalisme – depuis devenu tête de liste socialiste aux élections européennes- François Hollande promettait aux centaines d’ouvriers venus l’écouter qu’une fois Président de la République il obligerait une entreprise « ne voulant plus d’une unité de production et ne voulant pas non plus la céder » à la vendre. Depuis la promesse du candidat devenu Président a fait long feu et le Conseil Constitutionnel est venu lui donner le coup de grâce hier. Cette décision, juridiquement incontestable, vient à trois jours du second tour des élections municipales, porter un coup terrible à la parole politique. (Lire la suite…)